Bio Une formation artistique autodidacte et à travers la fréquentation de différents ateliers d’artistes : Pascal Auger, Claire Charpentier, Michel Hergibot, Annie Paule Thorel. Deux principaux thèmes d’inspiration : le corps et la nature. Amours et références contemporaines: Per Kirkeby, Joan Mitchell, Pierre Soulages, Paul Rebeyroles. 1989-1993 : Pratique autodidacte de paysages au pastel gras sur le motif. 1991-2006 : Atelier de croquis de nus. 1996-1999 : Technique mixte ( collage, fusain, pigments/colle). sur le thème du corps. 2000… : Montée en puissance de la couleur et abandon du collage, plongeon dans la peinture « totale » (acrylique, huile, gouache) qui est devenue de plus en plus abstraite, gestuelle, colorée. Le corps disparait (dans mes peintures) au profit de la recherche d’un espace intérieur/extérieur. En parallèle, je dessine, surtout au fusain, natures mortes, croquis de nus, paysages … Expositions : 1ère exposition personnelle en 2005 à l’espace Mouv’Art, divers expositions collectives. Démarche Aujourd’hui encore, depuis 2007, mes peintures prennent racines dans l’observation de la nature et évoquent des espaces où des profondeurs s’affirment dans des lignes de premiers plans et intermédiaires. Horizontales, verticales, transversales,  tranchent par des contrastes colorés sur des plans-fonds voulant tendre parfois vers l’infini. Mon ambition est d’installer le tout dans une lumière Cette recherche a abouti à ma série radicale des  « bandes » exécutées à l’huile . Je tends à revenir actuellement  à une évocation plus libre avec des techniques à l’eau telles que gouache et acrylique. Quelque soit mes sources d’inspiration, ma technique, ma peinture est un travail sur la couleur et la lumière. Elle nait de l’expression du geste, de la qualité de sa trace laissée qui témoigne d’un élan, d’un souffle  guidés par des appels successifs de couleurs et de lumière….  Elle s’élabore comme un tissage.  La création se fait dans l’action toujours, les décisions étant prises au fur et à mesure de ce qui surgit. La difficulté est d’allier la spontanéité, la liberté et la construction, c’est un équilibre à trouver ! Et quand ce point d’orgue semble atteint, savoir s’arrêter est tout « un art » !!
Marie Thérèse PATUS peintre, plasticienne mail : mt-tremblay.patus@orange.fr