Bio : Après une maîtrise d'Arts Plastiques à Paris 1, Serge Sautereau photographie les ombres dans la ville et sur le corps féminin. Ces photos lui valent entre autres le Prix du Jury Noir et Blanc Ilford. En 1987 il  suit pour le Grand Louvre la construction de la Pyramide. Spécialisé en photo d'architecture et de paysage, il travaille en indépendant pour des institutions et collectivités locales, des sociétés immobilières et du BTP, pour l'édition et la presse magazine. Parallèlement, il mène une recherche artistique prenant la forme de récits photographiques (http://toutenphoton.com/WordPress/). Son travail fait l'objet de commandes et d'expositions pour des institutions comme le Centre Pompidou ou le Fonds National d'Art Contemporain. Il enseigne aussi la photographie numérique et argentique à Paris depuis 1997 (Cours Municipaux d'Adultes) ainsi qu'à Auxerre sous forme de stages à thèmes variés. Démarche : D'abord fasciné par les ombres - cette figure métonymique de la photographie - dans la ville et sur le corps féminin, Serge Sautereau se lance dans la production de récits photographiques. "Le récit photographique, en associant la photo et l'écriture, est mon outil favori. Je l'utilise pour exprimer de façon imagée, concrète, des choses intimes et compliquées. Le rapport avec le cinéma n'est pas très loin, il y a là aussi un scénario, un rythme, un travail sur la lumière et la photographie ... Mais ce n'est quand même pas du cinéma ni de la photo, et c'est cela qui en fait sa singularité et qui m'intéresse, parce que je suis personnellement concerné par ces différents moyens d'expression sans être pour autant dans une case précise, un peu comme le "roman noir" par rapport à la littérature, qui permet d'aborder toutes sortes d'idées parce que ce n'est pas vraiment un genre."
Serge Sautereau Photographe Mail : posmaster@serge-sautereau.com